Claude Lévêque - La rumeur des batailles
Lab/Labanque / Béthune
Upstreet - N°75, 2008

La rumeur des batailles : la fin des illusions, le début de la barbarie, l’archaïsme des pouvoirs et de la bureaucratie, l’obligation sécuritaire. A l’origine de son projet, Claude Lévêque dit avoir trouvé « la banque de France intact peu de temps après sa fermeture. C’est une opportunité d’exploiter un lieu comme celui-ci. J’ai créé un parcours dans un lieu qui ressemble à un château, à une forteresse protégeant l’argent. Tout ici est lié à une symbolique du secret, de l’argent protégé, caché et tabou. » La banque est « le lieu ou l’argent rayonne, est classé, répertorié, placé. » C’est un espace de transit et de stockage des vanités, celui de l’argent thésaurisé, des conflits de successions et de ses dérives.

L’entrée de l’exposition est plongée dans l’obscurité, des sons se font entendre, des lumières éclairent certains espaces, révélant des objets. Un ring de boxe doré fait face à un rideau de théâtre. Doré car l’or « est ce qui caractérise l’argent, la banque. Je l’ai voulu comme un objet précieux. C’est un équipement de combat, un combat pour l’argent, pour certaines formes de valeurs. C’est une façon de marquer un territoire. Je voulais qu’il ait un parcours panoramique qui se fasse dès le hall d’entrée. Le rideau de théâtre derrière le ring créé du lien. Il le met dans une situation de spectacle, celle des valeurs de représentation. »

Après avoir passé une porte blindée, une tête de cerf tourne sous le son d’un orage. Une pluie de flashs la découvre, dorée. « La tête de cerf en or est un trophée, c’est le symbole d’une conquête, d’une accumulation. » Dans le combat et la course à l’argent, la violence de la hiérarchie étouffe et avilit. Dans une autre salle baignée de rouge, deux escabeaux se font face : dans cette ascension qui écrasera l’autre ? A qui l’exercice économique sera profitable ? « C’est la bataille pour l’argent et son aspect caché qui m’a le plus intéressé, ainsi que son rapport symbolique dans la création des inégalités. »

Dans la salle des coffres, sur les portes verrouillées, d’immenses roues de tracteur sont posées. Elles « symbolisent le fait de rentrer de force dans un lieu. C’est une intrusion dans la salle des coffres. Ces roues représentent le labeur, le travail. » Ces pneus évoquent les petites économies du travail de la terre, une terre en destruction, lourde, plombée. Le bureau du directeur donne le vertige. Vidées de ses objets, seuls les voilages aux fenêtres bougent par le souffle des ventilateurs. Les flashs des stroboscopes, le lustre et le miroir « difractent et fragmentent l’espace et ses éléments. L’effet visuel est très fort. C’est une vision cauchemardesque. » La perte de repère et l’impact sont immédiats, paroxystiques dans une économie de moyens. En travaillant sur la perception de l’espace et en sollicitant à l’extrême le corps, Claude Lévêque ne met pas à l’aise le visiteur dans ses « dispositifs émotionnels instantanés ». « La création me donne un statut privilégié qui permet d’être à la fois terrorisé par le monde, dit-il, tout en régénérant ce sentiment dans mes dispositifs. Sans vouloir exploiter ce catastrophisme, je traduis mon regard sur le monde dans mes installations. »

http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-comptabilite1md.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-bureau-du-directeur-adjointmd.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-rumeur-des-batailles-bureau-du-directeur.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-caisse-principale3md.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-salle-de-triage1-claude-leveque.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-caisse-auxilliaire3md.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-salle-des-recettesmd.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-salle-des-coffres6md.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-salle-des-archives1md.jpg
http://timotheechaillou.com/files/gimgs/69_claude-leveque-2008-la-rumeur-des-batailles-salle-des-archives3md.jpg