Claude Lévêque
Numéro - N°132, April 2012

« L’Arte Povera, l’Art Minimal ou Andy Warhol sont des influences majeures. Mais, plus qu’une œuvre, l’ensemble du travail de Paul Thek est pour moi une référence. Je l’ai découvert, dans les années 70 au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, alors que j’étais étudiant au Beaux-Arts. Cela m’avait rendu complètement fou ! Son travail mixe le performative, des questions de société et l’univers domestique. Ses installations sont des environnements anarchiques, avec des éléments liés au quotidien, à l’intime comme dans son installation Dwarf Parade Table de 1969. Alors que le Pop Art reste extrêmement esthétique, dans un simple effet miroir des représentations publicitaires, Paul Thek, à la même période, est allé beaucoup plus loin que ce mouvement. Il est l’annonciateur du processus de l’installation lié au corps, tout en ayant une très grande efficacité visuelle. J’aime son travail car il est en périphérie des mouvements dominants de son époque, et il y a en lui énormément de degrés de lecture. J’apprécie de revoir continuellement ses œuvres. »

http://timotheechaillou.com/files/gimgs/184_paul-thek-dwarf-parade-table-1969.gif
Paul Thek
Dwarf Parade Table, 1969